dimanche, septembre 17, 2006

RÉUNION À STOCKHOLM DES MEMBRES DE L‘ASSOCIATION SUÉDOISE - 2005

La branche suédoise s’est réunie le 29 novembre au Palais Royal de Stockholm. Environ 25 membres étaient présents. Le Président montra deux des chambres, où habitait S.M. le Roi Charles Jean à partir de 1823 et où il mourut dans son lit le 8 mars 1844. Normalement, le Roi ne quittait pas ces chambres pendant l’hiver, sauf pour les grands dîners de représentation, pour ouvrir la session parlementaire, où pour diriger l’extinction d’un incendie majeur dans la capitale(!). Une des deux chambres était sa chambre à coucher, dans laquelle il se réveillait très tard, environ vers 10 à 11 heures du matin, prenait son café-au-lait au lit et accueuillait les premiers visiteurs, le plus souvent des secrétaires de son Bureau Particulier (« Enskilda Byrån »). Ce rituel portait par l’opinion publique – particulièrement l’opposition – le nom de gouvernement de chambre à coucher (« sängkammarregementet »). Entre midi et 13 heures, S.M. se rendait à l’autre côté de la chambre, à la table de toilette, où un des valet coiffait ses cheveux, dont les boucles n’étaient plus naturelles. Toujours un ou deux fonctionnaires s’y trouvaient, exposants les affaires d’état. Il s’habillait, normalement en civil, et s’asseyait près d’une petite table, avec face à lui le directeur de son Bureau Particulier, pour préparer les résolutions présentées pour le Conseil d’État durant l’après-midi. Un des secrétaires d’Etat était présent, assis à gauche, avec ses papiers. Tout était, naturellement, présenté en français.
Après 13 heures, S.M. prenait, dans l’autre chambre, chauffée à environ 22-24 degrés, un déjeuner léger composé d’un consommé ou d’une omelette et un verre de vin rouge avec de l’eau. Un jour par semaine, les personnes du public pouvaient suivrent les audiences. Dans la même chambre S.M. prenait ses fameux dîners de chambre (« kammarspisningar »), invitant seulement quelques hôtes, d’un nombre de quatre à huit. Il mangait à une table séparée, avec son Grand Maréchal du Royaume, le Comte Brahe, mais les tables étaient proches et pouvait de de ce fait converser à l’aise avec les invités. S.M. prenait le seul repas de substance du jour, comprenant environ huit plats. Aujourd’hui les pièces ne sont utilisées que pour le service des grands dîners comme par exemple le 11 décembre pour les lauréats du Prix Nobel. Après le tour guidé, nous nous rendîmes à la salle à manger du Roi Charles XV, maintenent la salle de conférence au palais. S.A.R. la Princesse héritière se lia au groupe. Le Président exprima notre plaisir de voir S.A.R. avec nous, et fit la présentation « le français en Suède » avec quelques illustrations.

La soirées se termina avec un soupé dans la Bibliothèque de la Reine Louise-Ulrique au Cabinet Royal des Monnaies et Médailles, de l’autre côté de Slottsbacken.

Membres honoraire

La Comtesse Sonja Bernadotte af Wisborg, Schloss Mainau, était élu membre honoraire pendant une visite chez notre Société à Stockholm il y a plus d’un an et demi, accompagnée de son marie le Comte Lennart, déjà membre honoraire depuis 25 ans. Le Comte Lennart mourut à la fin de l’année 2004. Le 9 décembre 2005, le Président et le Trésorier ont présenté le brevet de membre honoraire à la Comtesse, alors en visite à Stockholm.