dimanche, septembre 17, 2006

DU DESSIN D’HUMOUR À LA PHOTO FABRIQUÉE par Paul Baringou

C’est à l’école de Tardets , au Pays Basque, que mon instituteur des cours majeurs m’a inoculé le virus du dessin, dont je n’ai jamais voulu me débarrasser. Ce virus a fort heureusement, rencontré des chromosomes amis. Il est évident qu’un certain atavisme a joué, prédisposant à recourir de préférence à ce mode d’expression. Ma grand-mère, paternelle, arrière petite-fille du premier baron Jean Bernadotte, faisait partie de la famille de Saint Martin-Beyrie,famille comportant des dessinateur illustrateurs de réputation régionale. J’avoue que ce virus sympathique me plonge dans des états seconds merveilleux, dans des sortes de bulles, propices au vagabondage de l’imagination.
Il est rare que de la maternelle à la terminale, on réalise des dessins humoristiques. Ce n’est donc qu’en faculté de droit, sous l’influence conjuguée du "Canard Enchaîné" et du "Monde"que, progressivement, l’humour s’est installé dans mes réalisations graphiques.
Pourquoi le "Canard Enchaîné" et le "Monde "? Le "Canard " parce qu’il constituait à l’époque, le seul journal illustré par des dessins satiriques. Le "Monde" parce que les professeurs de droit recommandaient sa lecture.
Faire reconnaître ses dessins au plus grand nombre représente une ambition particulièrement motivante. J’ai donc envoyé mes dessins aux journaux et publications que je lisais plus ou moins régulièrement, sans être parrainé par qui que ce soit.
C’est ainsi que l’hebdomadaire "France-Observateur", l’ancêtre du "Nouvel Observateur", publie un de mes dessins sur un événement de la guerre d’Algérie. (mon premier dessin reproduit dans la presse nationale) Puis ce fut le tour "d’Ouest France" (le premier quotidien français par sa diffusion au "Canard Enchaîné"(une surprise insolite et jajeuse) De "Témoignage Chrétien" au "Monde "( autre surprise étonnante), du "Courrier de l’ouest" au "journal du Pays Basque"(je fais partie de la diaspora basco-béarnaise), et de la télévision régionale (FR3 Ouest, Canal 8 Le Mans)
Vous ne pouvez pas savoir l’immense plaisir que l’on ressent à tenir au bout de son crayon les puissants de ce monde , pour les contester ou les approuver. Les dessinateurs humoristes de presse descendants des "fais du roi", ces personnages qui pouvaient dire à leurs monarques leurs quatre vérités sans craindre des poursuites et des condamnations.
Je continue à dessiner, le virus persistant, heureusement, à manifester encore ses effets bénéfiques. Parallèlement, depuis 2004, avec l’aide de mon épouse, je me suis lancé dans la réalisations des photos"fabriquées" (mise en scène allégoriques sur des sujets les plus variés grâce à des photos numérique et à l’ordinateur.- Photos exposées au salon d’Automne de Paris, à celui de la figuration critique également à Paris, et au salon internationale du Mans ; Trait commun entre le dessin et la photo "fabriquée" : l’Humour
***
Expositions des dessins d’humour en France , Bulgarie, Espagne et Canada et dans les collections publiques (musées et fondations en France et étranger)
Livres et dessins d’humour : "Un monde pommé" –éditions Jupilles (épuisé) et un livre illustré "Calembourdes" – édition "le Petit Pavé" 2005
Dessins d’humour reproduits avec commentaires dans : "Dico Solo" (édition Té Arte –1996), "Histoire de France par la caricature" ( 1589-1995) par Annie Duprat (universitaire) (édition Larousse 1999, réédité en 2000), "Le Chili d’Allende et de Pinochet dans la presse française 1970-2005" par Pierre Vayssière (universitaire) (éditions l’Harmattan 2005)
Livre de textes courts et de dessins d’humour : "Faites l’humour pas la guerre"- édition "le Petit Pavé" à sortir en octobre 2006